NosInfo

Février 2017 : les députés et sénateurs français trouvent un accord sur la proposition de loi visant à « lutter contre l'accaparement des terres agricoles par de grandes sociétés ». L'État français est lui aussi touché par un phénomène, en réalité mondial, de rachat de terre par des multinationales (entreprises monopolistiques), détruisant la paysannerie et mettant en danger la souveraineté alimentaire des pays. Au niveau mondial, aucune loi ne régit ce vol ; car il s'inscrit en effet dans le cadre des rapports inégalitaires entre pays impérialistes et pays dominés, entre le Nord et le Sud global.

Matthieu Amiech, habitant du Tarn-et-Garonne, engagé dans diverses luttes contre l’informatisation de la société, a écrit un texte sur le "complexe militaro-industriel toulousain", qui alimente et se nourrit de tout un secteur d’innovation technologique extrêmement dynamique.

      Les cartes peuvent être un révélateur de beaucoup de chose, elles font parties des identités et de notre vision du monde. Elles peuvent bien sûr être manipulé et on peut leur faire dire ce que l’on veut, bref tout cela est à prendre avec des « pincettes ». Ces cartes sont bien sur incomplètes, elles ne prennent pas en compte l’abstention, le vote jeune, le vote ouvrier (ou plutôt l’abstention massive) etc. Cette analyse n’est pas une analyse des élections présidentielles de 2017.

Les résultats sont tombés, le Sinn Fein remporte le vote populaire avec 24,5% des premiers choix des électeurs et bouscule le monopole politique des deux partis de l’Establishement : Fine Gael et Fianna Fail. 

Ce samedi 25 janvier aura lieu a Carcassona un rassemblement du groupe royaliste l'Action Française avec pour programme "Une messe en l'honneur du Roi Louis XVI à 18H à la basilique Saint-Nazaire de Carcasonne et une marche aux flambeaux autour de la cité".

Nous relayons un texte du FPRO :

"Les Occitans détestent Macron, les Catalans détestent le roi :

Pourquoi nous Gilets Jaunes occitans nous soutenons la Catalunya.

A la suite du jugement injuste contre les leaders politiques et sociaux du mouvement indépendantiste les rues de Barcelone et des grandes villes catalanes sont en tumulte. Des centaines de milliers de personnes manifestent régulièrement, des milliers bloquent les grands axes de communication et d'autres de plus en plus nombreux dressent des barricades.

Dijòus, 26 Mai 2011 16:45

Un point sur la situation en Catalonha

Pour autant, lundi, le président espagnol Pedro Sanchez a fait une visite surprise à Barcelona, alors même qu'il refuse d'ouvrir le dialogue avec le gouvernement catalan, malgré les demandes répétées du président Torra.

Page 1 of 2
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…